Nuit Blanche : danser jusqu’au bout de la nuit

Le Bal Moderne de la 2ème Porte à Gauche. La philo-danse est à l'honneur cette année, à la Grande Bibliothèque.

Le Bal Moderne de la 2ème Porte à Gauche. La philo-danse est à l’honneur cette année, à la Grande Bibliothèque.

Le samedi 2 mars, aura lieu la Nuit Blanche, organisée dans le cadre des festivités de Montréal en lumière. Au programme, une pléthore d’activités de tous genres à travers la ville. Nuit Blanche sera dansante ou ne sera pas.

Pour les afficionados de danse contemporaine, je vous livre quelques suggestions (liste nullement exhaustive) :

• Investissant l’espace Hegel de la Grande Bibliothèque et animé par un philosophe en chair et en os, le Bal Moderne de la 2ème Porte à gauche conjugue philosophie et danse, mouvement et pensée. Dans ce bal festif, plusieurs chorégraphes – Katie Ward, Raphaëlle Perreault, Emmalie Ruest et Milan Gervais – vous proposeront d’apprendre des phrases dansées simples, inspirées pour l’occasion de Rancière, Foucault, Deleuze et Merleau-Ponty. Le bal est pour tous et toutes, nul besoin d’être un danseur averti. Les débutants sont plus que bienvenus. Et après, vous pourrez vous trémousser librement au son des platines d’un DJ.

• Au Monument National, les Sœurs Schmutt seront à l’affiche dans le cadre du Cabaret de la Nuit, avec la Fanfare Pourpour et d’autres artistes. Les Sœurs Schmutt sont deux sœurs jumelles chorégraphes qui créent des pièces oniriques et immersives. Et, à minuit pile, elles nous promettent une surprise.

• Au Main Line Theater, en collaboration avec Art Matters, est annoncée une soirée de performances. Le collectif d’artistes Body Slam sera de la partie, donnant à voir une exploration de la nature humaine à travers la danse contemporaine, le breakdance, la musique, la poésie, etc.

• À l’Agora de la Danse, se tiendra le Tournoi Nocturne des Imprudanses, à l’occasion duquel cinq équipes de danseurs se lanceront dans des joutes d’improvisation.

• Au Studio 303, ce sera le coup d’envoi du festival Edgy Women avec All Nuit Long, une nuit bien arrosée de projections de vidéos sur les clichés du monde de la performance sportive. Un photomaton interactif avec costumes et décors, si vous avez envie de vous métamorphoser et d’explorer davantage les liens entre le genre et le sport, le thème du festival cette année.

• À la Place des Arts, à minuit, il y aura le Dance Floor, un show de danse contemporaine et d’acrobatie, avec O Vertigo, Blu Print Cru la compagnie de hip hop, Héloïse Bourgeois, un extrait de « Ne meurs pas tout de suite, on nous regarde » de Manu Roque et Ian Yaworski qui réinvente et urbanise la gigue.

Il n’y a pas à dire, c’est beau une ville qui danse la nuit.

Publicités

Le corps intelligent, un atelier technique de danse contemporaine de Catherine Lavoie-Marcus

Samedi dernier, c’était portes ouvertes au Studio 303. Une flopée de cours gratuits de danse et de théâtre physique étaient proposés. J’ai été prendre celui de Catherine Lavoie-Marcus (une mise en bouche selon ses propres mots),  après quelques courriels échangés avec elle sur les conseils d’une amie danseuse en devenir. J’ai un coup de coeur que je partage avec vous.

Dans les mots de Catherine : Un corps intelligent rampe au sol, glisse, saute et tourne sans accroc ni blessure. Dans cet atelier technique, les exercices proposés reposent sur les fondements de l’anatomie fonctionnelle et visent à développer un meilleur alignement corporel, un renforcement de la structure musculaire fondamentale, une exploitation maximale du momentum et un raffinement de la proprioception (perception du corps dans l’espace) et du sens du rythme.

Catherine a annoncé la couleur en débutant son cours par la lecture d’une citation :

« Un corps qui n’est pas vivant ne peut pas formuler ses intentions. Des questions auront beau lui être posés, il n’y aura pas de réponses. Il ne sait pas ce qu’il veut, il est « mort » en tant que corps. » (Yoshi Oida)

Nous avons commencé le cours par un exercice d’improvisation structurée, puis fait une série d’exercices axés sur un mouvement fluide et organique, respectueux de la structure anatomique du corps et favorisant le développement d’une conscience des connexions dans le corps. Les exercices sont réassemblés ensuite en une phrase chorégraphique. C’était un cours très énergique, ludique tout en étant réflexif, avec une très belle énergie collective. Il présente la particularité d’être à la fois adapté aux débutants et aux danseurs plus avancés. Il est encore trop tôt pour vous en dire plus, mais venez donc essayer ce mercredi.

Studio 303 à Montréal. Le corps intelligent, atelier de Catherine Lavoie-Marcus. Les mercredi soirs, du 12 septembre au 20 décembre. 17h45 à 19h15. Coût : 200$ / session ou 15$/ cours.