Citation de la journée

« J’aime l’idée d’être libérée de mes schèmes de pensée. J’aime l’idée d’être libérée de mes préjugés, de mes jugements, de mes stéréotypes. Néanmoins, je ne suis pas à l’aise avec l’idée de Samadhi ou d’être libérée de ce monde. Je m’intéresse beaucoup à l’utilisation des pratiques de yoga dans notre monde vivant, pour mieux nous soutenir nous-mêmes et les uns les autres, dans cette lutte et dans la joie de vivre. Par conséquent, quand je pense à la libération, c’est au quotidien […] Comment aider ces jeunes à être libres des contraintes dont ils s’entravent eux-mêmes : ce jeune ne pourra pas réussir puisqu’il est un jeune afro-américain ; cette jeune fille aura un enfant avant ses 17 ans? Comment pourrais-je alléger  leurs limites ou comment augmenter leurs possibilités pour leur permettre de valoriser leur potentiel? Voilà ce qui m’intéresse, plus que d’atteindre l’illumination or un état d’être hors de ce monde »

Tawana Kane, traduction personnelle d’un extrait d’entrevue avec Ascent

Publicités

2 réflexions sur “Citation de la journée

  1. Très intéressante citation..qui donne à réfléchir, je m’interroge moi-même souvent sur la possibilité de vivre ce type d’expérience intérieure forte tout en restant là pour les autres au quotidien.

    Il me semble que l’un ne s’oppose pas à l’autre, et que c’est là toute la richesse d’être un Homme. Je pense que vivre une expérience aussi forte que le samadhi ne peut que nous aider ensuite à apporter aux autres la lumière dont ils ont besoin pour retrouver leur route, sinon à quoi bon s’élever…? En trouvant notre liberté nous-même nous serons plus à même d’aider à la libération des autres.

    C’est comme ces personnes qui ont le don de guérir car ils ont eux mêmes surmontés leur maladie…Voici à ce jour ce que je ressens…mais je sais que c’est loin d’être si évident, c’est aussi une question de volonté…!

    • Merci pour ton retour! Effectivement, y a un équilibre à trouver et plus facile de le dire que de le faire :)…. Et aussi comment faire en sorte pour que le yoga ne reste pas réservé à quelques happy few (façon de parler, disons des personnes qui ont des moyens et qui appartiennent à certaines communautés) et aide aussi ceux qui sont en marge….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s